La population vieillit et c’est particulièrement le cas des Franco-Ontariens. Le gouvernement et les multiples institutions et organismes qui se consacrent aux personnes âgées doivent donc se préparer aux conséquences de ce changement démographique. À Welland, le Foyer Richelieu n’échappe pas à la règle et, au printemps 2018, ce centre de soins de longue durée pour francophones annonçait avoir reçu l’autorisation de passer à une capacité de 128 lits d’ici à 2022.

S’il y a un endroit où les mesures de confinement et de distanciation sociale doivent être suivies à la lettre, c’est bien dans un foyer de soins de longue durée. À Welland, le Foyer Richelieu a échappé jusqu’à maintenant à la pandémie et ceux qui y travaillent ont fermement l’intention de continuer à ce que rien ne change à ce chapitre.

Depuis son lancement en 1995, le tournoi de golf annuel du Foyer Richelieu attire son lot de participants enthousiastes. L’édition 2019 marque cependant un tournant :

« Chaque année, on en a de 100 à 120. On a augmenté et c’est notre meilleure année pour le nombre de golfeurs », commente Daniel Keays, directeur du développement et des relations avec les donateurs à la fondation Fonds Foyer Richelieu. En effet, avec 128 participants, le tournoi de golf du 11 septembre dernier a connu une affluence jusqu’ici jamais égalée.